Tag: publicité


4Nov 2015
MARKET-On Agence marketing & Agence communication
Buzz Marketing, E-marketing, Marketing B to C, Technologie du Marketing no comments

Marketing de l’innovation : une idée, une start-up, une révolution

L’idée, c’est la conception d’un stabilisateur de vidéo. La start-up, c’est Steadxp. La révolution, c’est le choix du consommateur – vous! Et nous aussi d’ailleurs. Ces trois ingrédients mènent à un marketing de l’innovation complètement repensé, grâce à un outil qui s’appelle Internet.

Steadxp est une start-up qui a été lancée à Grenoble il y a un peu plus d’un an, où Adrien Farrugia a eu cette bonne idée : « faire des vidéos en mouvement, c’est bien, mais faire des vidéos en mouvement qui ne donnent pas envie de vomir, ça ne serait pas mieux? » La plupart des Instagramers ont résolu ce problème en accélérant les vidéos qu’ils postent, alors certes cela donne un effet bien décalé et permet de faire le tour du monde en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, mais quand on est en train de bouger, le résultat de la vidéo est généralement médiocre. Le stabilisateur de vidéo, c’est ce petit boitier sur le dessus de l’appareil qui contient des capteurs gyroscopiques. Pendant la prise de vidéos, les capteurs enregistrent les mouvements du boitier, et un logiciel de derushage des images va ensuite appliquer des compensations pour remettre l’image droite en toute situation.

Le hic, comme pour beaucoup d’entreprises, c’est le financement de départ. Comme le disait Groucho Marx : « Il y a tellement de choses plus importantes dans la vie que l’argent, mais il faut tellement d’argent pour les acquérir. » Soit tu grossis et tu réinvestis tes bénéfices, mais cela peut prendre plusieurs années et entre-temps le voisin aura piqué ton idée. Soit tu fais appel à des actionnaires, en essayant de les convaincre que ton projet, c’est l’innovation du siècle, mais tu risques également de ne rapidement plus être propriétaire de ton idée s’ils sont trop peu nombreux.

Il y a une forme d’actionnariat qu’on appelle du « financement participatif » ou crowdfunding en anglais. Cette forme de financement a vu le jour il y a quelques années, et pour rallier bon nombre de potentiels investisseurs, il s’agit d’être convaincant ! L’investisseur n’attendra pas un retour sur investissement financier mais plutôt un retour en nature. Pour le cas de Steadxp, cette campagne de crowdfunding s’est effectuée sur la plateforme Kickstarter.

Steadxp proposait aux investisseurs de recevoir le stabilisateur de vidéo 6 semaines avant tout le monde, et de participer à la finalisation des derniers ajustements avec l’équipe technique. La start-up grenobloise a prévu la livraison de ses produits pour Mars 2016, et il y aura donc 2 287 contributeurs qui auront leur petit bijou à la mi-janvier. Le Père Noël sera un peu retard, mais ça permettra de bien commencer l’année ! Ces 2 287 contributeurs ont engagé 505 621€ pour financer ce stabilisateur de vidéo, soit une moyenne de 221,08€ par collaborateur. Et il faut croire que cette campagne a été convaincante, car l’objectif de base était de 150 000€!

 

Cette vidéo, comme l’ensemble de la campagne marketing effectué par Steadxp, s’effectue dans une pure logique d’inbound marketing : la start-up va expliquer son produit, son procédé, puis va le mettre dans des situations où son utilisation est optimale afin d’attirer et de séduire les clients. A voir quand même le pilotage de la Go Pro avec le dos écran caché…

Il y a quelques années, je me souviens de cette publicité Nikon que je trouvais jolie mais qui ne m’a jamais fait acheter un seul de leurs produits.

Dans les étapes de conversion client chez SteadXP, j’en ai déjà franchi une en m’inscrivant à leur newsletter pour être au courant de l’évolution de la mise sur le marché du produit. Et mon anniversaire est en février, alors bon…

28Oct 2015
MARKET-On Agence marketing & Agence communication
Buzz Marketing, Marketing viral no comments

F**K Brands, génies du marketing

On risque de rentrer dans un sujet épineux, je sens déjà arriver les lettres de menaces de mort de la part d’adolescents rebelles dans la boîte aux lettres de Market-on dès la semaine prochaine : Je suis tombé sur cet article très pertinent où le titre m’a sauté aux yeux : « F**k Brands, la marque contre la marque»…

Comment une marque peut-elle être contre la marque ?

Ils fabriquent leurs casquettes, et leur stratégie c’est d’inviter «à niquer tous ceux qui portent des logos pour exister ». Waouh, forts les mecs. On va arrêter le suspense tout de suite : ça reste une stratégie de marque comme une autre. Mais une stratégie marketing qui pourrait marcher! Le ciblage se fait sur les 16-25 ans – apparemment -, mais j’ose espérer qu’après avoir passé 20 ans, on commence à avoir un peu de plomb dans la cervelle pour se rendre compte que si on veut réellement sortir du moule, on a intérêt à vraiment se lever tôt.

Le marketing digital est juste au top : un site bien épuré, une ligne éditoriale branchée, un clip une publicité où ils ont fait appel au chanteur en vogue Guizmo… C’est comme insérer une publicité pour des Kellog’s où est présent le héros favori du bout d’chou en train de regarder un épisode : ça rentre comme dans du beurre. Sachant que x = Bob l’éponge où son héros préféré, que y = jouet Bob l’éponge présent dans le paquet de Kellog’s et dans la pub du matin, alors x + y = « Maman, je pourrais avoir des Kellog’s pour le petit déjeuner pendant les 6 prochains mois? ».

Là, c’est pareil : x = l’adolescent qui sort de la puberté et qui veut s’affirmer face à ce monde de surconsommation, y = une marque contre ce monde de surconsommation, z = les casquettes sont le dernier accessoire à la mode venu des States, alors x + y + z = des casquettes qui se vendent à 60€ pièce!

J’ai eu 16 ans il n’y a pas si longtemps, je sais ce que c’est que d’avoir envie de tout foutre en l’air, de vouloir sortir de ce système de « tous pourris ». Mais on se rend compte que si on veut réellement en sortir, on doit être en marge total du système, ce qui signifie : abandonner vos jolis Iphones 6 qui feront tâches avec ces casquettes antisystème – cynisme, quand tu nous tiens… -, aller élever des moutons pour ensuite fabriquer ses vêtements, etc. Compliqué à mettre en œuvre, non?

Alors on relativise, on accepte, on se calme, puis on trace son propre chemin, sa propre indépendance… Et on se rend compte que ce n’est pas forcément lié à l’achat d’une casquette hors de prix. En attendant, félicitations à vous FK Brands, il fallait y penser. Vous êtes des (potentiels) génies du marketing.

PS : la seule question que je me pose est : pourquoi avoir mis l’article publié par lejoursanspub.fr sur votre Facebook alors qu’ils ne jouent clairement pas en votre faveur…? Votre but serait-il de faire feu de tout bois?

11Juin 2015
MARKET-On Agence marketing & Agence communication
Buzz Marketing, Définition Marketing, Tendance Marketing no comments

MARKET-ON Coup de Coeur de l’Economie 2015 CGPME 01, merci!

C’est avec émotion et une certaine fierté que MARKET-ON reçoit le trophée « Coup de Coeur de l’Economie 2015 » dans la catégorie entreprise de services. Cet événement organisé par VOX Rhône-Alpes et la CGPME Rhône-Alpes consacre chaque année les entreprises qui se démarquent par leurs valeurs, systèmes de management ou capacité à innover.

Lors de la soirée organisée à Bourg-en-Bresse Jeudi 4 Juin, nous avons pris le temps d’exprimer avec recul ce qui nous semblait être la formule entrepreneuriale de MARKET-ON, basée sur l’analyse systémique de nos clients, l’investissement dans des moyens techniques pertinents et un modèle social voulu sur l’échange et le respect des compétences.

Nous tenons à remercier tout particulièrement nos clients, partenaires et fournisseurs pour ce prix qui marque une étape dans le développement économique et humain de notre société.

Retrouvez les photos de la soirée sur la page Facebook de MARKET-ON : http://www.facebook.com/marketonsylvainduval

 

 

Présentation des coups de coeur Rhône-Alpes sur TLM : http://www.dailymotion.com/video/x2586t9_les-coups-de-coeur-de-l-economie-01-09-14

26Avr 2015
MARKET-On Agence marketing & Agence communication
Buzz Marketing, Marketing B to C, Packaging 1 comment

Quand le prospectus se change en sac !

Souvent simplicité rime avec efficacité. Il est complexe d’innover dans la communication tant les canaux d’informations entre les marques et le consommateur sont surchargés : télévision, journaux, publicités papier et désormais publicité internet s’ouvrant sans prévenir sur nos écrans… Est-ce réellement efficace? Faut-il s’abandonner à la surenchère de la visibilité agressive? Existe-t-il d’autres moyens de mettre en avant sa marque tout en valorisant son offre de façon claire?

Chaque responsable Marketing ou communication est tenté d’accepter les solutions que lui propose ses prestataires : évolution graphique et technique du site internet pour être en phase avec les dernières fonctionnalités, impression sur papier issu de forêts gérées écologiquement,… Tout est potentiellement source d’inspiration. Mais lorsque un service Marketing veut obtenir une efficacité opérationnelle, ses choix techniques doivent s’effectuer en fonction de la stratégie à moyen terme. En un mot, il s’agit d’être cohérent.

Si les valeurs de Grand Frais sont celles de la fraîcheur et de la convivialité, alors c’est un carton plein qu’avait réalisé le service communication du groupe : A travers un choix technique qui sert une opération de Marketing opérationnel qui ne pourra que réussir, Grand Frais pousse ses valeurs de proximité, simplicité et convivialité. Jugez plutôt :

Au milieu du tas de prospectus que vous recevez de façon bi-hebdomadaire, vous découvrez un sac kraft qui, au premier abord, semble avoir été glissé accidentellement dans la pile de publicités… La curiosité vous pousse donc à l’extraire de la pile et à lire ce qui est inscrit sur ce fameux sac. Premier objectif atteint : SE DEMARQUER.

En lisant machinalement les quelques écritures inscrites sur le sac, vous vous apercevez que Grand Frais vous invite à venir remplir ce sac d’un kilo de mandarine offert, en échange de quelques courses représentant au moins 25 euros. Deuxième objectif atteint : FAIRE PARVENIR L’INFORMATION CLAIREMENT.

Si les évolutions techniques sont une solution à la complexification des modes de communication entre les marques et le consommateur, il est heureux de s’apercevoir que certains esprits hardis savent toujours faire preuve d’une maligne ingéniosité pour transmettre un message simplement.

Consulter le site internet de Grand Frais : http://www.grandfrais.com/

11Avr 2015
MARKET-On Agence marketing & Agence communication
Marketing B to C, Technologie du Marketing no comments

Des écrans vidéo nouvelle génération

La vitrine demeure le premier lieu d’interaction entre le client et le commerçant. Cependant, peu de solutions technologiques adaptées existent à ce jour. Même si un bon étalagiste saura mettre en valeur les produits de la saison, ce savoir-faire séculaire pourrait être agrémenté d’un peu de nouvelles technologies…

Beaucoup de commerces se sont aventurés dans l’utilisation d’écran vidéo en vitrine pour faire passer un message aux passants, mais un problème majeur demeure : le contraste !

L’investissement est souvent non négligeable au regard du résultat. Ainsi le constat est simple : Même un très bon écran du grand commerce est inopérant en plein soleil et la vitre qui sépare le commerce de la rue accentue encore le phénomène de réverbération.

De nombreux fabricants proposent ainsi des écrans LED professionnels avec des niveaux de contraste qui éradique ce problème mais pas seulement… La technologie proposée consiste en un ensemble de panneaux modulaires que l’on assemble en fonction de la taille et de la définition souhaitées de l’écran : jusqu’à 200 mètres carré!

Utilisable en intérieur ou en extérieur, ces écrans sont installés avec un logiciel qui vous permettra de charger le contenu que vous souhaitez et ceci sans abonnement mensuel.

Pour plus de renseignements, consultez par exemple le site de CHARVET Digital Media : www.charvet-industries.com

Vous pouvez re-tweeter cet article en clinquant içi :