Tag: buzz


26Juil 2016
MARKET-On Agence marketing & Agence communication
Buzz Marketing no comments

POKEMON GO : nouveau moyen de communication, nouvelles possibilités marketing ?

Vous connaissez tous Pokémon, cette fameuse franchise qui a donné naissance à des dessins animés, des des jeux de cartes, des jeux vidéo, des figurines, des peluches, et j’en passe… Et bien le petit dernier né, à savoir « Pokémon GO », fait des ravages et dans tous les sens du terme.

Pokémon GO est un jeu accessible sur Smartphone qui vous place dans le monde des Pokémon de manière plus réaliste que ses prédécesseurs ayant déjà connu un franc succès. En effet, il s’agit ici de se promener dans toute rue, tout parc, toute forêt afin de capturer toutes les célèbres petites bêtes qu’on offre d’habitude en peluche à nos enfants. Le principe est donc très simple : se balader, explorer, partir à la chasse et attraper grâce à des « pokéballs », le maximum de Pokémon. Je passe les détails, le jeu offre encore bien des possibilités aux joueurs mais ce n’est pas ce dont nous allons traiter ici.

Pokémon GO, sorti donc dans bon nombre de pays tout autour du globe, se trouve être un surprenant moyen de communication et presque une plateforme marketing plutôt efficace. Vous ne me croyez pas ? Et bien figurez vous que beaucoup de marques (et de plus en plus) se servent du jeu pour ramener à eux de la clientèle. Prenons l’exemple des Macdos ou encore des Starbucks Coffee. Tout établissement de chacune de ces deux marques est, dans le monde de Pokémon go, un « pokéstop » : lieu où tout dresseur de Pokémon doit se rendre à un moment donné afin d’obtenir des ressources pour continuer à jouer. Vous imaginez donc bien que de nombreux utilisateurs s’y rendent avec pour objectif non pas seulement de dévorer un bic mac, ou de prendre un café pour se réveiller le matin, mais bien entendu pour récupérer les ressources leur devenant indispensables afin d’avancer dans le jeu. Mais ça ne s’arrête pas là, il existe en effet certains moyens qui visent à attirer des Pokémons rares à un endroit précis. Des magasins/commerçants s’en servent donc pour attirer les dresseurs et leur proposer des remises sur leurs produits.

La franchise Monoprix, elle, a fait très fort. Elle propose en effet, du moins si il n’y a pas de rupture de stock, des kits pour dresseurs Pokémon. On y trouve une barre de céréales, un brumisateur, des pansements pour ampoule, une boisson, le tout dans un sac collector. Une idée marketing plutôt bien, voir très bien trouvée.

Malheureusement, même si Pokémon GO fait sortir les joueurs de chez eux, revisitant définitivement la manière de jouer aux jeux vidéo et ayant un concept original plutôt attractif, il n’est pas sans danger. Depuis sa sortie, beaucoup d’utilisateurs se sont blessés, voir tués du fait qu’ils jouaient tout en conduisant, traversaient les routes en regardant leur téléphones, etc… Sans compter le fait que le jeu se trouve sur Smartphone … nos données seraient-elles d’autant moins protégées dès lors qu’on entre dans l’aventure ?

En tout cas dimanche dernier nous avons pu assister à une meute de dresseurs au parc de la tête d’or à Lyon, lieu comportant un maximum de ressources et de Pokémons.

Pokémong GO se démarque donc bel et bien des jeux vidéo connus jusqu’à maintenant, allant jusqu’à rassembler des centaines de dresseurs  ; toutefois pour pouvoir en profiter pleinement sans se faire écraser au milieu de la route, je vous conseille de jouer avec modération et précaution.

Le site internet : http://www.pokemongo.com/fr-fr/

 

Sources :

http://business.lesechos.fr/directions-marketing/marketing/marketing-digital/0211150079081-pokemon-go-attrapez-tous-les-clients-212887.php

http://www.humanite.fr/pokemon-go-un-marketing-monstre-612367

http://www.e-marketing.fr/Thematique/general-1080/Breves/Pokemon-GO-quelles-opportunites-pour-les-annonceurs–307323.htm

http://www.huffingtonpost.fr/2016/07/22/pokemon-go-monoprix-marketing-promotion_n_11135868.html

http://creapills.com/idees-marketing-pokemon-go-20160720

http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/pokemon-go-pourquoi-les-commercants-se-frottent-les-mains-1009022.html

http://www.rfi.fr/technologies/20160724-pokemons-nintendo-jeux-videos-danger-accident-chasse-joueurs

1Avr 2016
MARKET-On Agence marketing & Agence communication
Buzz Marketing, Marketing viral no comments

Le Triangle d’Or : un complot centenaire !

« Le Triangle d’Or est une région montagneuse d’Asie du Sud-Est aux confins du Laos, de la Birmanie (Myanmar) et de la Thaïlande, il est l’une des principales production d’opium depuis les années 1920 ». Voilà ce qu’on lit en introduction de la description du Triangle d’Or sur Wikipédia.

Cependant, des découvertes, pourtant pas si récentes, ont fait découvrir une toute autre réalité inconnue du grand public sur la localisation de cette zone. Un complot ? peut-être…

C’est le célèbre capitaine Kirk qui a découvert en 1963 et ce, dans le plus grand secret, que ce ne serait pas trois pays qui constituerait la dite zone, mais en réalité, trois départements situés… en France!!

Aujourd’hui, et en exclusivité, Market-on vous révèle ainsi le fastidieux et insoupçonnable travail de fouille administrative, mathématiques et anthropologique menée par Kirk et son équipe qui a permis de percer un secret qui peine encore à être dévoilé, tant les conséquences géopolitiques pourraient être, encore aujourd’hui, difficile à maîtriser.

Les premières pistes de Kirk se sont portées sur d’étranges jeux d’échanges de lettres mettant au jour une supercherie pourtant évidente : lorsque l’on décortique les lettres constituant le nom des trois pays du soit disant triangle, on découvre que Le Laos serait remplaçable par le département de l’Ain : si l’on supprime le L’, le pays commence par « A » et il n’y alors plus qu’à changer deux lettres pour trouver Ain. Dans « Birmanie », il y un « I », un « R » et un « E », comme dans Isère. Et enfin, comble du comble, cerise sur le gâteau (on peut être choqué de n’avoir jamais découvert une telle évidence, et vous le serez aussi) : dans « Thaïlande », si on remplace le tréma par un accent circonflexe, qu’on enlève 4 lettres, on trouve Rhône… Effrayant, non ?

Et cela ne s’arrête pas là. La région faussement appelé Triangle, celle d’origine, fait approximativement 430 km2. La superficie entre Lyon, Grenoble et Bourg-en-Bresse fait à peu près 16 000km2, soit le tiers de la région Rhône-Alpes et le cinquième de la région Rhôvergne (on a bien imaginé le nom « Hauts-de-France », alors pourquoi pas Rhôvergne pour la région « Auvergne Rhône-Alpes ?). Si nous inversons donc les points cardinaux de l’opération comme l’a fait le capitaine Kirk, cela nous donne : 430*5*3 = 6 450. En ajoutant 10 000, cela équivaut à 16 450. En enlevant la surface initiale, nous trouvons donc 16 450 – 430 = 16 020. En admettant une marge d’erreur de 0,2%, nous trouvons donc… La même superficie qu’entre Lyon, Grenoble et Bourg-en-Bresse. Hallucinant.

Et enfin, pour les plus sceptiques, ceux qui ne croient toujours pas que Michael Jackson, Janis Joplin, Jimi Hendrix, Amy Winehouse & cie sont sur une ile déserte du côté des Caraïbes à siroter des cocktails, voici le dernier élément irréfutable : celui de la production d’opium. Toujours selon Wikipédia, « L’opium est une préparation psychotrope obtenue à partir du latex du pavot somnifère ». Or, le caoutchouc naturel est une matière plastique obtenue à partir de latex sécrétés par certains végétaux. Et que fabrique-t-on à Oyonnax, qui entre dans la région du véritable Triangle d’Or ? Du plastique…

Voilà donc notre grande découverte du jour. Thème de la prochaine leçon : apprendre à faire de la flûte avec une carotte. Joyeux poisson d’avril !