Il fait beau sortez vos chips !


juillet 20, 2017
sylvain

C’est l’été, fait chaud et on en profite pour sortir se balader et faire des pique-niques. À Lyon le parc de la Tête d’Or est un bel endroit pour faire cela. En y faisant un tour le weekend dernier j’ai remarqué que beaucoup de gens pique-niquaient. Et j’ai constaté que la chips représente un élément incontournable pour un pique-nique, ces dernières années on a vu apparaitre de plus en plus de saveurs, il existe même des chips de carotte ou de betterave !

Aux premiers abords la chips semble être un produit simple à fabriquer et à distribuer, mais c’est loin d’être le cas. En effet, il s’agit là d’un marché complexe régi par certains facteurs étonnants comme la météo.

Avant la mise en place dans les rayons des paquets de chips il faut savoir que ces derniers sont la résultante d’une longue élaboration. En premier les professionnels du secteur comme Vico, Lays ou encore Brets réfléchissent à des recettes et les élaborent. Une recette de chips peut prendre 6 mois d’élaboration, ce qui représente un coût important pour les industriels, environ 20 000 €. Les recettes sont élaborées pour apporter de la nouveauté au consommateur, c’est ainsi que l’on a vu arriver dans les rayons des chips au poulet, au kebab, etc. Il faut savoir que ces gouts sont uniquement créés à partir de produits chimiques. La recette doit également conserver une couleur attractive pour le consommateur, les fabricants évitent les chips de couleur foncée.

Une fois la recette élaborée les industriels font appels à des sociétés marketing pour réaliser une étude consommateur (focus group) auprès de mères de famille car ce sont elles qui sont décisionnaire dans l’achat des chips. Cette étude permet de connaître le ressenti, les impressions esthétiques et gustatives que le packaging ou la chip en elle même peuvent avoir sur le consommateur. Cela représente un coût d’environ 10 000 €, mais s’avère essentiel pour éviter des accidents commerciaux.

Les usines spécialisées sont capables de produire des quantités de chips importantes en très peu de temps, mais cette production doit-être maitrisée afin de s’adapter à la demande des distributeurs et de ne pas être amené à avoir trop de stock. Il faudrait dans l’idéal prévoir la demande et donc prévoir les ventes. Et cela les industriels en sont capables grâce à la météo. En effet, la météo est un facteur étroitement lié aux ventes de chips. Les professionnels font appel à des sociétés spécialisées dans les prévisions météorologiques. Ce sont ces dernières qui les informent au pourcentage près les ventes de chaque variété de chips grâce à une base de données complexe. Il faut savoir qu’une mauvaise météo peut amener une entreprise à stopper sa production pendant plusieurs semaines !