Tag: cross-media


20Oct 2015
Art & Marketing, crossmédia, E-marketing no comments

Bourg-En-Bresse, de l’ombre à la lumière

C’est avec une de mes collègues proche de Bourg-En-Bresse que je discutais de ce sujet d’ex-actualité. Elle était lassée, à chaque fois qu’elle disait venir de cette ville, d’entendre encore et toujours la même chose : « Bourg-En-Bresse, mais c’est où ça ? »

Et puis, il y a eu un changement qui s’est opéré l’année dernière, en septembre 2014 exactement. Ce changement a eu lieu suite à la diffusion de l’émission désormais connue de tous, à une heure de grande antenne. Vous ne remettez pas ? L’émission, c’était Le monument préféré des Français sur France 2, qui permet aux internautes de voter en ligne pour, comme le titre de l’émission l’indique, le monument qu’ils ont préféré.

Cette année-là, c’est le Monastère de Brou qui a été élu par les Français ! Ainsi, la fréquentation en 2014 a augmenté de 25% par rapport à 2013, pour atteindre précisément 77 376 visiteurs. Cette fréquentation a même progressé de 31% durant l’été dernier ! Pour la première fois, le monastère de Brou a même intégré le top 20 des monuments nationaux les plus visités de France. Ce monument, symbole historique de Bourg-En-Bresse qui a vu le jour au XVIème siècle, a été financé par Marguerite d’Autriche, duchesse de Savoie, en mémoire de son époux Philibert le beau. Cette intégration dans le top 20 est à nuancer par rapport aux monuments vedettes : pour atteindre la première place, il faudrait dépasser l’Arc de Triomphe et ses 1,7 millions de visiteurs.

Grâce à une simple émission télévisée, ce n’est pas seulement le monument qui s’est fait connaître, mais l’ensemble de la ville et la région. « Internet est la première chose que l’homme a créé sans la comprendre, c’est la plus grande expérience en matière d’anarchie jamais réalisé. » Eric Schmidt, ancien PDG de Google, avait raison quand à l’emploi de cet outil révolutionnaire. Couplé au média historique qu’est la télévision, cela a forcément fait un carton plein pour le désormais célèbre Monastère de Brou. C’est une autre forme de communication, qui recourt à un vote accessible à tous : après le web 2.0, voici le cross média de masse !

image © Centre des monuments nationaux

11Juin 2015
MARKET-On Agence marketing & Agence communication
crossmédia, Définition Marketing, Marketing B to C, Tendance Marketing no comments

Quand le marketing fait le bonbon : Oasis première marque française sur les médias sociaux

Quel phénomène bizarre que celui de manger des icônes de la communication… Vous pensez que le rédacteur débloque? Et pourtant non : Il y a quelques mois vous avez eu apparaître au rayon bonbons de votre supermarché préféré, ainsi qu’au guichet de certaines stations essence qui offraient le sachet pour un plein de carburant, les nouveaux bonbons Haribo Oasis. Juste une histoire de cross-branding ou chacun trouve un intérêt? Bien plus que ça pour ceux qui n’ont pas suivi…

Petite rétrospective : Le groupe Orangina-Schweppes, a décidé fin 2011 de booster ses campagnes de publicité pour le produit Oasis, attaqué de toutes parts par des marques concurrentes aux stratégies qualitatives ou ciblées. L’agence de communication Marcel du groupe Publicis est chargée de ce délicat contrat.
Le résultat est stupéfiant : quelques années plus tard, personne ne semble surpris de se retrouver à sucer des bonbons en forme de fruits rendus débiles pour les causes de la publicité! Alors que s’est-il passé?
L’agence Marcel a tout simplement mis en place une stratégie de storytelling de toute beauté.
Au départ, début 2012, l’on voit apparaître des personnages-fruits délirants aux caractères empreints de crétinerie à mourir de rire. Rapidement, on s’habitue à leur retour et même on veut en savoir plus… Dès lors, l’agence de communication met en place une stratégie multicanale géniale : vidéos Youtube, compte Facebook, annonces sur Le Bon Coin, jeux vidéos, websérie!… et dernièrement bonbons Haribo à l’effigie des nouveaux héros.
Aujourd’hui, Oasis est tout simplement la marque française la plus présente sur les médias sociaux : 3 300 000 followers sur Facebook, 100 000 abonnés sur Youtube, plus de 50 000 gamers… des chiffres tout simplement ahurissants pour une marque de softdrink. Un coup de maître.

Article sur Stratégies.fr :
http://www.strategies.fr/actualites/marques/235656W/oasis-emmenage-sur-leboncoin-fr.html

Le teaser de la nouvelle campagne L’effet Papayon Oasis de l’agence Marcel :
https://vimeo.com/107457906

Campagne Cross-média Oasis agence Marcel MARKET-ON

11Avr 2015
Art & Marketing, Marketing viral, Tendance Marketing 1 comment

1st Ave Machine : quand la vidéo marketing devient de l’art

Zappatilla from 1stAveMachine on Vimeo.

Dans la série des agences de communication décalée, figure une usine à idées purement géniale en la société de 1st Ave Machine…
Basée à Londres, cette agence est en charge notamment des campagnes Google dans un esprit néo-rétro qui, en plus d’être délirantes et empreintes d’une poésie infinie, sont techniquement superbes. 1st Ave Machine (lire « First Have Machine » comme « Machine à Avoir le Premier ») est dans la lignée de ces nouvelles agences qui construisent leur travail autant en terme d’oeuvre d’art façon court métrage, que de film à usage publicitaire…
Afin de vous donner l’eau à la bouche et d’avoir un aperçu du savoir-faire qui est le sien, 1st Ave Machine a construit son site internet comme une véritable galerie d’art dans laquelle il est possible d’errer pendant de longues minutes.
Ce qui est remarquable dans le savoir-faire de cette agence, c’est son apparente capacité d’adaptation au cahier des charges client tant les champs lyriques et techniques semblent être sans limites… D’ailleurs les plus grandes marques ne s’y sont pas trompées puisque Google, Audi, Ford, Samsung, Adidas et d’autres grands comptes s’affichent parmi les clients de cette équipe géniale.
Je vous conseille tout particulièrement de visionner la délirante vidéo indépendante « Zapata USB » qui, en l’espace de 20 secondes, parvient à nous transporter dans une impossible réalité…!
http://www.1stavemachine.com/

11Avr 2015
MARKET-On Agence marketing & Agence communication
E-marketing, Marketing B to B, Technologie du Marketing no comments

Métier : fabricant de mobilité!

La mobilité de l’information ne doit pas sa réussite uniquement à la technologie des appareils et on a souvent tendance à l’oublier, tant l’objet technique de communication a pris de la place.

Dans l’ombre des grands fabricants de Tablet PC et de Smartphones, oeuvrent un certain nombre de PME qui s’attachent à exploiter les capacités de ces outils géniaux. Ainsi a émergé le métier de fabricant d’applications logiciels mobiles.

Pourquoi est-ce un métier spécifique? Tout d’abord, parce que le principe de localisation de l’appareil et de la personne apporte une interactivité sans précédent, mais aussi et surtout car les systèmes d’exploitation des appareils mobiles sont spécifiques (Androïd, iOS, BlackBerry OS, Symbian,…).

Loin de vouloir considérer le volet purement technique, il est important d’expliquer à quel point il n’est pas aisé de développer des applications dont l’ergonomie et la convivialité soient dans l’ère du temps, pour des entreprises ne disposant pas de moyens financiers de grands fabricants de téléphones ou de logiciels.

L’exemple de CRONOS Mobile vaut le coup d’être cité : cette PME de la région parisienne s’est vu confier des applications très différentes les unes des autres en terme d’objectifs, mais sait relever le challenge avec une pertinence rare : Qu’il s’agisse de développer un logiciel embarqué de suivi des ventes ou un guide de visite de musée, le résultat impose le respect.

On peut citer par exemple, l’application de visite virtuelle ou d’accompagnement à la visite du musée du quai Branly qui a été élue application de la semaine sur l’App Store d’Apple durant l’été 2010 et a susciter un vif intérêt auprès des rédacteurs du magazine Stratégies quelques mois plus tard.

Aussi, les références clients parlent d’elles-même pour CRONOS Mobile : vente-privee.com, L’Oréal, Barilla,…

A ce jour, peu de PME, tous métiers confondus, semblent considérer que les applications mobile permettent de se démarquer de la concurrence ou d’améliorer la fidélisation de ses clients, alors que la plupart d’entre elles ont compris, parfois avec beaucoup de retard, quel était le bénéfice tiré d’une communication améliorée ou d’un commerce développé grâce à internet.

Il n’est pas trop tard, mais lorsque le marché de masse se sera développé sur ce type de support de communication, l’avantage concurrentiel n’existera plus. A bon entendeur !

Le site internet de CRONOS Mobile : www.cronosmobile.com

Si vous voulez en savoir plus sur l’intérêt des applications mobile, contactez MARKET-ON pour une définition de vos possibilités d’applications en interne ou a destination de vos clients : contact@market-on.fr